Stéphane Brogniart : “le Roi du possible”

 dans Le blog

J’ai la chance d’avoir rencontré Stéphane Brogniart au détour d’un chemin, dont le nom pour certains évoqueront un palmarès et de belles performances sportives dans l’ultra-trail notamment.

C’est aussi par son expertise de préparateur physique et mental que nous avons eu la chance d’échanger.

Ce moment est enfin la rencontre avec un homme solide, sportif certes, la tête remplie de valeurs, de simplicité, d’envie, de partages et de rêves.

Tout ce qui me porte et me passionne dans les rencontres que j’ai pues faire tout au long de ma vie :

Une personne simple, vraie, sans chichi, avec un mental et des valeurs ancrées.

Interview -Témoignage

Bonjour Stéphane, je pense qu’il n’y pas de hasard dans nos rencontres.

Après un bref échange, et plusieurs expéditions déjà réalisées, et un projet Etarcos dont tu vas nous parler plus bas, j’avais très envie de te poser quelques questions.

Sur le site bienetreetequilibre.com, je m’attache à évoquer des sujets visant au bien-être et au plaisir de vie, à une harmonie et la notion de bonheur et plaisir et équilibre à trouver avant tout, même la performance.

Je note que c’est un peu ta marque de fabrique : cela contraste avec la médiatisation et le côté très compétition de pas mal d’ultra-traileurs.

J’ai compris que tu aimais bien rigoler et manger un bon morceau avec les copains, (clin d’oeil au Refuge du Sotré au passage qui sait te complémenter et t’apporter la bonne huile moteur.)

Tu as répondu tout de suite présent, pour aussi tester la gamme de solutions alimentaires équilibrées que je distribue, et t’ai prêté à un programme nutritionnel en complémentation et équilibre pendant une quinzaine de jours, en vue de préparations de défis sportifs et de projets qu’on a pu suivre, (tour des Vosges en ski-roues, ou la Traversée de Marseille à Calvi l’été 2018 en kayak, et enfin la Traversée du Mercantour en septembre dernier)

Les questions ci-dessous pourront intéresser nos sportifs de haut niveau, mais également nos sportifs loisirs et du dimanche…comme moi (rires).

On pourra également partager ce qui te fait avancer dans la vie.

Tu es prêt?

En introduction, je me suis renseignée sur toi et j’ai demandé à 2 de tes amis ce qu’ils disent de toi.

Stéphane en 2 mots

  • Jean-Marie Haton Président de l’Association Etarcos: ami, gérant du Refuge du Sotré.

J’ai rencontré Stéphane il y a fort, fort longtemps, sur un tronc commun d’une formation pour les métiers de la montagne. On a tout de suite sympathisé, et on s’est suivi…on est resté en contact toujours.

Stéphane a un côté tout feu tout flamme.

Il aime l’Aventure, il aime également entreprendre et mettre la barre un peu plus haut à chaque fois.

Il y a une dizaine d’années, le trail lui a permis d’atteindre un haut niveau, et puis là, il est sur une autre phase aujourd’hui.

Stéphane a tout d’abord des conditions physiques exceptionnelles et sait se préparer mentalement à chaque nouvel exploit.

Timide à l’origine, il est dans son domaine exubérant.

C’est un gars humain et authentique qui porte beaucoup d’attention aux autres. Ce qui nous lie, c’est aussi qu’il est très attaché au territoire.(#jevoislavieenvosges)

  • Benoit Gandolfi: ami, sportif de haut niveau

Avec de beaux défis lui aussi à venir en 2019, comme la Coupe du monde du kilomètre vertical, et plus de 6 défis à travers l’Europe, et surtout des idées précises de performance et classement.

Benoit côtoie Stéphane dans le sport et en dehors :

“Pour moi Stéphane est entier, il dit ce qu’il fait et il fait ce qu’il dit, il dit aussi ce qu’il pense (rires). Il est toujours plein d’idées, et elles passent vite du côté concrétisation, c’est assez épatant. Son style de vie et de pensée sont comme ca.

Stéphane a une estime de soi et force sportive qui est admirable ; il a des convictions fortes avec tous les défis et projets qu’il choisit.

Il est un véritable catalyseur pour les personnes qui l’entourent; côté sportif, il adore partager et apprendre des autres, et partager son expérience et savoir-faire ; personnellement, partager est également important pour lui.”

C’est un homme authentique et entier. Notre mot de code et point commun est sans aucun doute vivre dehors, l’envie d’être dehors, et se déplacer à travers des défis. #vivredehors

Et toi Stéphane : dis-moi Qui es-tu?

Je suis une personne qui utilise le sport comme un outil de développement personnel. Je me réalise à travers le sport. En résumé, je me sens vivant à travers le sport.

Cette envie de bouger me caractérise depuis enfant je crois. Déjà petit, me déplacer faisait partie de ma vie, pour aller rejoindre les copains à vélo.

J’avais déjà cette différence avec d’autres de toujours aller vers les autres en vélo ou à pied.

Cela fait partie de mon identité : Nature et une envie de déplacement, d’avancer!

Et ton parcours dans le sport de haut niveau et l’ultra-trail en particulier?

De 2003 à 2009, j’ai fait des trails et cela m’a permis de travailler grâce au sport que j’ai utilisé comme un outil de développement personnel.

De 2009 à 2017, j’ai utilisé le sport et le trail, sur la base de 3-4 trail par an, pour allier sport et plaisir.

Si je quitte le monde du trail aujourd’hui, c’est pour avancer et aller vers de nouvelles aventures.

Le sport c’est une philosophie de vie, c’est pour moi un mode de vie. C’est aussi une raison de vie.

J’emprunte un chemin et je visualise de nouveaux projets sportifs et humains pour moi.

Quelles sont tes qualités selon toi?

Je pense en toute humilité avoir envie et être capable de réaliser des choses qui paraissent incroyables, mais qui pour moi me paraissent possibles, en les préparant bien.

J’ai envie à travers mes défis de montrer à tout un chacun que c’est possible, tout est possible.

Rien n’est impossible.

Je trouve aussi normal de partager des moments sportifs heureux et positifs; même quand je cours, et que je me fixe des objectifs sportifs assez ambitieux, je ne veux jamais montrer, même dans l’effort, que c’est difficile.

Alors pour mes qualités, je dirais :

Fainéant et douillet

  • Fainéant, cela signifie ne faire que ce qui est essentiel, le strict nécessaire. Inutile de dépenser l’énergie inutilement
  • Douillet, cela évoque pour moi, s’écouter, être au plus juste. Je ne souhaite pas faire du sport de manière “militaire, ou au forcing, sans plaisir.

Cela implique d’être au plus juste avec ton corps et ton esprit, un pas vite mais tout le temps pas dans l’effort, la vitesse juste, le geste juste….

As-tu une petite phrase bien à toi et laquelle ou une devise?

“Oui du coup, dans le sport, c’est “pas vite mais tout le temps”

Et dans la vie de tous les jours, c’est un acronyme que j’utilise depuis mon adolescence et qui me suit partout. B.E.R.E.T ; Ca veut dire :

Bon Etat d’Esprit important et primordial

Rigolade un peu aussi, beaucoup. Il faut rire de soi; il faut rire tout court.

Il faut rire parfois de tout et n’importe quoi, c’est tellement important de savoir lâcher de temps en temps et décanter, par exemple entre 2 défis sportifs mais pas que.

Energie : on peut parler de l’énergie physique, des énergies terrestres et autres, on peut parler d’énergie entre les êtres, et enfin d’énergie alimentaire, un peu comme une flamme.

Et enfin le Travail : on n’a rien sans rien, on n’a rien sans travail. Il ne se passe rien si tu ne fais rien, je me dois de donner le meilleur de moi-même en toute circonstance.

C’est savoir anticiper aussi la suite, et préparer, visualiser de nouveaux projets, nouvelles aventures, peut-être toujours un peu en avance aussi…”

Si je comprends bien, tu es un homme simple, qu’est-ce qui peut te pousser à toujours avoir envie d’aller au-delà de projets sportifs, personnels, professionnels « traditionnels » ou classiques ?

En termes de préparation, en quoi cela consiste-t-il ?

Si je profite de cette interview, c’est pour partager sans donner de leçon et aussi parler d’équilibre avec soi-même, et toujours savoir ce qui est essentiel.

Je suis une personne entière et simple. Je reste une personne normale, je n’ai pas non plus un uniforme d’ultra-traileur ou quoique ce soit.

Selon moi, le capital émotionnel lié à des moments de vie conviviaux, repas en famille et entre amis, bonne bouffe sont très importants et capitaux pour être bien. Je ne supprime pas ces moments de vie.

Dans le sport de haut niveau, certains agissent un peu comme des machines, se préparent comme des machines.

Ca finit toujours mal, notamment lorsque dans le sport de haut niveau se termine, comme par hasard, il y a des excès, des compulsions, tout le processus pendant lequel on n’a pas profité et où l’on s’est privé s’inverse…

En résumé, je suis pour un processus anti-frustration.

Comment abordes-tu la préparation en termes de nutrition pour les compétitions?

Tu m’as dit quand on a échangé pour la première fois que tu pouvais manger un agglo…pas simple à digérer pourtant.

Tu as une bonne constitution, ça ce sont les Vosges qui fabriquent de grands gaillards (rires) .

“J’ai validé la gamme nutritionnelle sport de Beautysane que tu proposes notamment le p’tit déj flocons d’avoine et la saveur Energy Diet Fruits rouge, Marie-Pierre, pour mon entrainement et pendant mes préparations. Cela m’a apporté de l’énergie pertinente, des vitamines et minéraux, et une digestibilité, plaisir, et énergie très pertinentes.

Mais les notions d’alimentation que j’associe aussi sont le bon bœuf bourguignon et les bonnes terrines de Jean-Marie Haton. Partager est aussi important à certains moments.

Il est important, je pense de rationaliser le capital émotionnel/plaisir/convivial et de lui accorder toute son importance dans notre vie de tous les jours, sportifs, ou pas.

Manger est un plaisir, partager un repas est et doit rester un plaisir.

Importance de la préparation

Dès que je démarre des périodes d’entrainement, avec au bout un objectif de trail ou autre défi et aventure, il est évident que je sais aussi m’écouter, et me préparer, au niveau physique, mental, organisation, et alimentaire.

Dès les entraînements débutent, comme pour une pratique spécifique, il y a du matériel spécifique, une nutrition spécifique. On se prépare sur tous ces aspects.

Lors des entraînements et en vue de compétitions, je regarde, j’étudie, et je sais m’alimenter en privilégiant les bons aliments, et les bons compléments.

Je suis attentif pour conserver une préparation et une hygiène de vie à des moments précis, mais garder cette notion d’équilibre de vie. Il ne faut pas devenir différent non plus.

Je sais m’isoler pendant une période comme un écrivain et puis après profiter.

Peux-tu nous parler du projet Etarcos?

Je laisse la parole à Jean-Marie Haton, Président de l’Association Etarcos.

Ce n’est certainement pas un projet que je monte tout seul. Je suis très entouré et chacun amène ses compétences techniques, logistiques, photographiques…

Jean-Marie :

Cette année, nous avons vécu une première année avec entre 7 et 8 défis.

Désormais, Stéphane va se concentrer sur la traversée du pacifique, pour bien se préparer, penser à tout, communiquer et s’entraîner, avec en objectif ce défi ultime.

J’accompagne Stéphane sur les aspects communication, rencontres, conférences ; nous sommes 9 dans le bureau autour de Stéphane, mais ce projet et cette aventure génèrent une “foultitude” de personnes de différents milieux.

Stéphane, un message à nos lecteurs et lectrices?

Le plus important n’est pas de réaliser ses rêves mais bien le chemin qui nous mène à la réalisation de ces derniers.

Tout ce qui est impossible à nos yeux, à mes yeux, est possible selon moi.

Ce qui est impossible aujourd’hui à mes yeux m’anime, et tout ce que je mets en place, la démarche que je mets en place pour l’impossible du moment, c’est un peu ca qui me fait vibrer.

En ce moment, c’est cette traversée du Pacifique en 2021.

Si je devais passer un message, c’est que chacun peut souhaiter avoir un projet de vie, défi personnel, sportif, professionnel pour lequel il va se mettre en marche….ouais ce serait ça mon message.

Est-ce que dire de toi que tu es le roi du possible te définit bien? J’adore cette idée 🙏

Actualité toute proche

Demain à 20h15, soit mardi 18 décembre 2018, film diffusé sur la page Facebook de Stéphane et sur Youtube sur le récit de la traversée du Mercantour. A voir absolument!!

son Facebook https://www.facebook.com/stephane.brogniart

Et après?

J’ai déjà un projet en tête avec Jean-Marie bien sûr et d’autres… on en parle très vite, Promis 😉

Si vous souhaitez suivre Stéphane, rien de plus simple, son insta @stephanebrogniart et son Facebook mentionné ci-dessus.

Et le projet à venir Etarcos. Site internet http://stephanebrogniart.run/

Interview réalisée en octobre 2018

Commencez à écrire et appuyez sur "Entrée" pour chercher...

Shares